Réservez votre séjour
Arrivée - Départ

Visiter Gien

À 44km du camping Le Bois Guillaume se trouve Gien, une charmante ville au bord de la Loire à visiter pendant vos vacances camping dans l’Yonne. Vous pourrez y passer une belle journée, entre son château, son petit musée de la faïence et son joli centre-ville.

L’histoire de Gien

Comme dans de nombreuses villes françaises, on a trouvé des traces d’occupation à Gien datant de la Préhistoire et de l’Antiquité. Mais Gien naît réellement au début du Moyen-Âge. Une église y est fondée vers le 3ème siècle et Gien-le-Vieux devient une paroisse. Lorsque les vikings organisent des raids le long de la Loire vers les 9ème et 10ème siècles, la population se déplace vers un site défendable, l’actuel emplacement de Gien. Le premier pont est construit en 1246 (au niveau de l’actuel vieux pont). Suivent des fortifications qui tiendront jusqu’à la construction des quais en 1824.
La fille de Jean sans Peur célèbre se marie au château de Gien en 1410 et c’est aussi à Gien 19 ans plus tard que Jeanne d’Arc convainc Charles de se faire sacrer roi à Orléans.
Au 16ème siècle, la communauté protestante est assez importante à Gien pour en faire une place forte du protestantisme dans la région.
Passée de main en main au fil des siècles, Gien a survécu à bien des guerres et des tourments mais la Seconde Guerre Mondiale lui est fatale. Le 15 juin 1940, la ville est violemment bombardée. Le pont est détruit et un incendie ravage les maisons autour du château. Des plus anciennes demeures, il ne reste presque plus rien. L’architecte André Laborie planifie la reconstruction de la ville sous les ordres du gouvernement de Vichy. Avant la fin de la guerre, Gien est encore bombardée par les Alliés. Les Allemands détruisent l’arche centrale du pont avant de fuir en 1944. Gien n’est alors plus que ruines mais la vie reprend. La reconstruction commence en 1946. Gien se relève doucement mais sûrement dans un style harmonieux, en phase avec les immeubles encore debout. La ville s’agrandit pendant les Trente Glorieuses et aujourd’hui, Gien est une commune du Loiret d’environ 14 000 habitants où il fait fait bon vivre.

Que visiter à Gien?

La ville de Gien est connue pour son château Renaissance du 15ème siècle. Situé en centre-ville, au bord de la Loire, le château de Gien fait partie de l'association des Châteaux de la Loire et abrite le musée « Chasse histoire et nature en Val-de-Loire ».
En se baladant en ville, on tombe forcément sur le vieux pont construit en 1734 et sur l’église Sainte-Jeanne-d’Arc et son clocher du 15ème siècle. Juste avant le vieux pont on passe par les escaliers touristiques où l’on peut voir les restes des anciens remparts de la ville.
Les amateurs de faïence fine connaissent probablement Gien pour sa célèbre faïencerie. Créée en 1821, elle reste aujourd’hui une des faïenceries les plus renommées du monde. On y trouve un petit musée où il est possible d’admirer une superbe collection de faïences des 19ème et 20ème siècles.
Dans le parc des Boulards, on peut apercevoir les arches de l'ancien Hotel Dieu. Il s’agit des plus anciens vestiges de Gien.
À un peu moins de 10km au nord-est du centre-ville se trouve les ruines du château d’Arrabloy. Construit au 13ème siècle, il est rapidement tombé en ruines dès le 16ème siècle. De son parking débute un joli circuit de randonnée de 5,7km donne l’occasion de découvrir la campagne du Loiret.

Que voir autour de Gien?

À quelques kilomètres de Gien, le long de la Loire, plusieurs sites touristiques valent le détour :
• le château de Saint-Brisson-sur-Loire et son parcours immersif Aventure & Énigmes;
• le château de Sully-sur-Loire, une forteresse médiévale du 14ème siècle;
• l’abbaye de Fleury et sa remarquable basilique romane;
• le château de la Valette de Pressigny-les-Pins, un lieu dédié à la création artistique (street art);
• le musée du cirque et de l’illusion à Dampierre-en-Burly.

Mis à jour le